Vous êtes ici

Fracturation hydraulique pour la production de gaz de schiste

Sujets: Contaminants et dangers, Gaz de schiste

La fracturation hydraulique (ou simplement « fracturation ») est le procédé utilisé, avec le forage horizontal, pour extraire des gaz non classiques (gaz de schiste, gaz de formation imperméable ou méthane de houille) et du pétrole de réservoirs étanches de réserves profondément enfouies dans la terre. Des fissures sont créées dans des formations rocheuses relativement imperméables (comme le schiste) par l’injection à haute pression de grandes quantités de liquide de fracturation (un mélange d’eau et de produits chimiques) profondément dans le sol.

  • Au Canada, les plus grands producteurs de gaz de schiste sont la Colombie-Britannique et l’Alberta (Conseil des académies canadiennes, 2014).
  • Des moratoires sur la fracturation hydraulique sont actuellement en vigueur au Nouveau Brunswick*, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse et au Québec (* ajouté depuis la publication du document du Conseil des académies canadiennes, 2014).
  • Les préoccupations de santé publique portent sur la contamination de l’eau, la pollution atmosphérique, les tremblements de terre et les répercussions sur les collectivités (Ward et coll., 2016).
  • Les eaux de surface et les eaux souterraines peuvent être contaminées par des déversements accidentels, des fuites, l’entreposage et l’élimination des eaux usées et des problèmes d’intégrité des puits (Réseau canadien de l’eau, 2015).
  • Les problèmes de qualité de l’air sont liés au rejet dans l’atmosphère et au brûlage à la torche du méthane et de l’eau de reflux (liquide de fracturation qui refait surface), aux émissions de moteur diesel et aux émissions fugitives de méthane (Werner et coll., 2015).
  • Certains tremblements de terre ont été causés par la fracturation hydraulique, notamment celui de magnitude 4,8 survenu à Fox Creek (Alberta) en janvier 2016 (Alberta Energy Regulator, 2016).
  • Les collectivités subissent les effets du bruit, de la poussière et de l’émission de gaz d’échappement causés par les nombreux camions utilisés pour la fracturation hydraulique et le transport d’eau, de matériel et de produits (Rivard et coll., 2014).

Ressources du CCNSE

Autres ressources choisies

Documents gouvernementaux

Articles dans des revues avec comité de lecture

 

Dernière mise à jourdéc 15, 2016