Vous êtes ici

Cultiver du cannabis en toute sécurité à la maison

Sujets: Cannabis, Air intérieur, Pesticides Emplacement: Général, Canada

 Pour accéder à la traduction française de la vidéo, cliquez sur Paramètres -> Sous-titres -> Français (Canada). 

Transcription de la vidéo

Depuis 2018, les Canadiens sont autorisés à faire pousser jusqu’à quatre plants de cannabis par ménage.

La culture de cannabis à domicile présente certains risques, mais il existe des moyens de les réduire. Les enfants, les animaux et même les adultes peuvent s’empoisonner pendant  le processus de culture et d’élimination  des déchets. Les données des centres antipoison indiquent que les enfants et les animaux risquent autant de manger des mégots ou des résidus  que des biscuits ou des bonbons au cannabis.

Par conséquent, tous les produits du cannabis devraient être considérés comme dangereux. Créez un espace de culture à accès restreint, étiquetez les produits et conservez-les dans une armoire  fermée à clé ou un contenant avec dispositif de sécurité. Gardez à portée de main les coordonnées  du centre antipoison de la région.

Les problèmes de qualité de l’air intérieur se manifestent surtout de deux façons : d’abord, les jeunes plants de cannabis ont besoin  d’un environnement très humide pour s’enraciner, et les plants matures génèrent beaucoup d’humidité (l’équivalent de sept plantes tropicales par plant),  ce qui peut favoriser la croissance de champignons sur les plants et causer des problèmes de moisissure.  Deuxièmement, un empoisonnement au monoxyde de  carbone peut survenir si on utilise des pratiques  de fertilisation au CO2 pour accélérer la croissance des  plantes. Pour améliorer la qualité de l’air intérieur, contrôlez le développement de moisissures et de champignons en réduisant les sources d’humidité et en utilisant un déshumidificateur et un hygromètre. Débarrassez-vous rapidement et de façon sécuritaire des plants moisis, conformément à la réglementation locale. Installez un détecteur de  monoxyde de carbone et  testez-le régulièrement.

Pour éviter de perdre leur récolte, certaines personnes peuvent choisir d’utiliser des pesticides puissants. Les pesticides peuvent se concentrer dans les huiles,  le haschich et d’autres produits du cannabis et être dangereux s’ils sont inhalés ou consommés. Un mauvais entreposage des pesticides peut aussi poser des risques pour la santé.  Pour réduire ces risques, veillez à ce que l’environnement de culture soit propre, dégagé et bien ventilé. Limitez le recours aux pesticides et évitez ceux qui n’ont pas été approuvés expressément pour la culture de cannabis. Finalement, suivez les directives générales de Santé Canada pour l’utilisation  de pesticides à l’intérieur.

Un  équipement mal utilisé ou installé  peut poser des risques électriques et d’incendie. L’éclairage, les ventilateurs, les surcharges électriques, les gaz comprimés, l’engrais et les pesticides augmentent le risque d’incendies, de brûlures et d’explosions. L’utilisation de solvants pour l’obtention de produits du cannabis concentrés, comme l’huile de haschich, est un autre facteur de risque d’incendies et de brûlures. Elle a entraîné des centaines d’explosions dans  plusieurs états américains où la culture du cannabis à domicile est autorisée. Pour réduire les risques,  respectez en tout temps le code du bâtiment, de l’électricité et de prévention des incendies. Envisagez  d’utiliser des dispositifs d’éclairage DEL écoénergétiques. Suivez les instructions de sécurité et d’installation  ou retenez les services de professionnels pour installer du nouvel équipement.

Les lampes produisant une lumière UV intense utilisées pour accroître la concentration de THC  des plantes ou contrôler les spores fongiques peuvent accroître l’exposition au rayonnement dangereux. Modifier les ampoules pour accroître leur rayonnement UV peut également accroître les risques de lésions cutanées et oculaires. Il est préférable d’éteindre les lampes UV lorsque quelqu’un se trouve dans l’espace de culture. Pour protéger la peau et les yeux, portez un équipement de protection (chandail à manches  longues, chapeau et lunettes de soleil appropriées).

Même si la culture de cannabis à domicile pose des risques pour votre santé et sécurité ainsi que celles de votre famille,  Il existe des moyens de les réduire:

  • Restreignez l’accès
  • Surveillez la qualité de l’air intérieur
  • Soyez prudent lorsque vous utilisez des pesticides
  • évitez les pratiques pouvant provoquer des explosions ou des incendies et
  • Protégez-vous des rayonnements UV dangereux dans l’espace de culture

Pour en savoir plus, consultez ces ressources et visitez le site du Centre de collaboration nationale  en santé environnementale.

 

Date de publicationoct 02, 2019
Date d'affichageoct 02, 2019