Vous êtes ici

Les indicateurs microbiens dans l’évaluation de l’eau potable - révisé

Sujets: Eau, Eau potable Emplacement: Général, Canada

On émet normalement un avis d’ébullition lorsque les résultats d’analyse en laboratoire signalent des concentrations en indicateurs microbiens supérieures aux seuils acceptables ou en cas de défaillance du système de traitement de l’eau. Il arrive que les exploitants de réseaux émettent des avis d’ébullition à titre de précaution, pour ne pas risquer d’être pris en défaut si la consommation de l’eau pose vraiment un risque pour la santé. Or, ces avis d’ébullition peuvent avoir des conséquences indésirables. Lorsqu’ils se répètent fréquemment, les avis d’ébullition perdent en efficacité et peuvent engendrer un manque de confiance dans le réseau d’eau potable. Ils ont aussi des retombées économiques à l’échelle locale, et donc des pertes financières pour la collectivité.

Souvent, les praticiens assimilent la présence d’indicateurs microbiens à un risque pour la santé publique, alors que ce n’est pas toujours le cas. Ce document vise à aider les agents de santé environnementale à interpréter les résultats de laboratoire en décrivant les types d’indicateurs microbiens utilisés dans l’analyse de l’eau potable, la façon dont ils sont présentés et leurs limites. Ce documents a été écrit pour aider les ASE à déterminer dans quels cas il faut ou non intervenir (par l’émission d’un avis).

Date de publicationaoût 15, 2013
AuteurVerhille S
Maison d'édition CCNSE
Date d'affichageaoût 15, 2013