Vous êtes ici

Laboratoires clandestins de drogues dérivées de l’amphétamine : lignes directrices sur les mesures correctives pour les résidences - révisé

Sujets: Contaminants et dangers, Agents chimiques Emplacement: Général, Canada

Les laboratoires clandestins produisent des substances illégales au moyen de divers produits chimiques et procédés de fabrication. Ces laboratoires peuvent se trouver dans diverses structures, y compris des bâtiments résidentiels et non résidentiels. En particulier, les bâtiments résidentiels ayant servi de laboratoire clandestin peuvent menacer la santé des nouveaux occupants. Les laboratoires de drogues dérivées de l’amphétamine sont le type le plus courant de laboratoire clandestin trouvé dans la plupart des provinces. Nous présentons des lignes directrices sur les mesures correctives applicables aux laboratoires clandestins de drogues dérivées de l’amphétamine aux fins de la protection de la santé des nouveaux occupants. Ces lignes directrices ne traitent pas des autres dangers pour la santé révélés pendant le nettoyagea. Ces lignes directrices s’inspirent d’instructions pour le nettoyage de laboratoires de méthamphétamine (meth) diffusées aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Australie. Le présent document vise à aider les responsables de la santé publique, les organismes municipaux, les organismes d’application de la loi et les propriétaires d’immeubles à assurer la décontamination des anciens laboratoires de drogues.

Date de publicationdéc 13, 2012
AuteurBarn P, Wiens M, Dods P
Maison d'édition CCNSE
Date d'affichagefévr. 14, 2013
RemarqueFournit des renseignements complémentaires sur les procédures de nettoyage y compris des références actualisées et des valeurs indicatives