Vous êtes ici

Instructions pour nettoyer un déversement mineur de mercure - révisé

Emplacement: Général, Canada

L’exposition à la faible quantité de mercure trouvée dans les articles ménagers courants comme le thermomètre médical, le thermostat ou l’ampoule fluorescente risque peu de causer des troubles de santé graves. L’humain s’expose fréquemment à de plus importantes quantités de mercure, surtout sous forme de méthyl mercure, par son alimentation. Néanmoins, il faut traiter sérieusement et nettoyer correctement tout déversement de mercure, peu importe la quantité. 

Le mercure liquide déversé forme des gouttelettes. En s’évaporant, ces gouttelettes créent une vapeur inodore et incolore. Comme le mercure est toxique pour le système nerveux humain, l’exposition prolongée à la vapeur ou l’exposition à un niveau élevé de cette vapeur peut nuire à la santé. Les jeunes enfants et les fœtus en cours de développement sont les plus sensibles aux effets nocifs du mercure.

Les recommandations de nettoyage présentées ci-après se fondent sur les meilleures pratiques de gestion appliquées par les praticiens en santé environnementale. Elles s’inspirent des expériences de membres du Centre de contrôle des maladies de la C.-B. et de lignes directrices d’autres territoires.

Date de publicationoct 04, 2015
AuteurWiens M, Dods P
Maison d'édition CCNSE
Date d'affichageoct 05, 2015
RemarqueMet à jour le niveau recommandé pour l’occupation résidentielle de l'ATSDR