Vous êtes ici

Santé périnatale et exposition aux polluants de l’air associés au trafic routier (UBC Bridge Program)

Sujets: Air, Santé environnementale et enfants, Air extérieur Emplacement: Général, Canada

La période entre la conception et la petite enfance, pendant laquelle les organes vitaux se forment et se développent rapidement, est l’étape de la vie la plus vulnérable aux effets de l’exposition aux environnements toxiques, y compris les polluants de l’air associé au trafic routier (PATR). Les études épidémiologiques sur l’accouchement prématuré ont constamment démontré qu’un risque accru est associé à diverses mesures des PATR, y compris la distance entre le domicile et les couloirs de circulation, le volume du trafic, les substituts des polluants de l’air, notamment les MP2,5, et les estimations tirées de modèles. L’exposition du fœtus aux PATR n’est pas uniformément associée aux indicateurs de la croissance fœtale, y compris le faible poids à la naissance, la petite taille pour l’âge gestationnel et le retard de croissance intra-utérin. Il existe des preuves très limitées d’un lien ténu entre les PATR et la mortalité périnatale ou les anomalies ongénitales.
D’autres recherches concernant les effets possibles de l’exposition aux PATR sur la santé périnatale sont souhaitables, puisque les PATR sont une source d’exposition courante et que des conséquences à long terme pour la santé sont associées à une mauvaise santé périnatale.

Traduction préliminaire

Date de publicationavr 01, 2014
AuteurCurran J
Maison d'édition NCCEH
Date d'affichageavr 15, 2014
RemarqueLe contenu de ce document ressort de la responsabilité des auteurs.