Vous êtes ici

Risques sanitaires perçus et potentiels de la consommation d’animaux génétiquement modifiés (University of Guelph Master of Public Health Program)

Sujets: Aliments Emplacement: Général, Canada

De nombreuses cultures génétiquement modifiées sont approuvées au Canada, et on trouve des aliments transformés contenant des ingrédients génétiquement modifiés dans les magasins. Cependant, aucun animal génétiquement modifié ou produit dérivé d’un tel animal n’a encore été approuvé pour la consommation humaine au Canada. Selon le principe d’équivalence substantielle utilisé pour évaluer la salubrité des aliments génétiquement modifiés, le produit modifié doit être au moins aussi salubre que son homologue non modifié. Les effets sanitaires courants résultent de l’allergénicité de certaines protéines, de la présence de facteurs antinutritionnels et de la toxicité. Cet examen des données probantes résume les effets sanitaires potentiels de la consommation de deux animaux génétiquement modifiés (saumon atlantique et porc) qui font actuellement l’objet d’un examen de salubrité alimentaire en Amérique du Nord. Le saumon énétiquement modifié AquAdvantage® produit davantage d’hormone de croissance, ce qui lui permet d’atteindre plus rapidement sa taille commerciale. En l’absence d’études de longue durée à ce sujet, les effets à long terme de la consommation de saumon atlantique génétiquement modifié sont mal connus. Le porc génétiquement modifié Enviropig™ produit une enzyme qui lui permet d’absorber et d’utiliser les phosphates, ce qui réduit la teneur en phosphates du fumier et l’effet des phosphates excédentaires sur l’environnement. La consommation de cette enzyme n’a donné lieu à aucun rapport d’effets indésirables. À ce jour, il y a peu de données probantes indiquant que les animaux génétiquement modifiés posent pour le consommateur humain des risques d’allergies, d’effets antinutritionnels et de toxicité aiguë significativement plus élevés que ceux posés par leurs homologues non modifiés. Cependant, il y a quelque incertitude quant à leurs effets sanitaires à long terme.

Risques sanitaires perçus et potentiels de la consommation d’animaux génétiquement modifiés

Date de publicationmar 14, 2013
AuteurKrentz C
Maison d'édition CCNSE
Date d'affichagemai 24, 2013
RemarqueLe contenu de ce document ressort de la responsabilité des auteurs.