Vous êtes ici

Revue systématique des études de biosurveillance des contaminants environnementaux au Canada

Sujets: Contaminants et dangers, Pratiques et procédures, Agents chimiques, Surveillance en santé environnementale Emplacement: Général, Canada

Cette revue synthétise l’information sur les marqueurs biologiques (biomarqueurs) de l’exposition aux contaminants environnementaux au Canada au moyen d’une recherche systématique des études et de la littérature grise publiées de janvier 1990 à janvier 2007. Elle évalue les études et résume l’information dans un format facilement accessible. Cette revue permet de rendre les travaux effectués au Canada sur la biosurveillance des contaminants environnementaux plus accessibles aux professionnels de la santé. Cela les aidera à interpréter les résultats de la biosurveillance, leur validité et leur signification dans la pratique.

Le présent rapport comprend des informations fiables sur la biosurveillance des contaminants environnementaux au Canada. Pour la majorité des études, l’information reprise dans ce rapport n’a pas pu être utilisée pour calculer les « concentrations de fond », car la plupart des mesures ne sont pas systématiques ou sont recueillies de façon aléatoire auprès de la population en général. Compte tenu de ces limitations, certaines études ne sauraient être généralisées à l’ensemble de la population. Toutefois, les concentrations rapportées dans ce document peuvent guider les professionnels de la santé dans l’interprétation des valeurs obtenues auprès des populations qu’ils ont sélectionnées et faciliter la communication des risques associés à des contaminations environnementales sur le plan local. Les concentrations de fond de certains contaminants (Cd, Se, Pb, Mn, MeHg) sont connues pour de larges populations et, si applicables, sont fournies dans le présent rapport.

Ce rapport soulève des questions importantes. La biosurveillance est considérée comme une mesure fiable du suivi de l’exposition aux contaminants environnementaux de la population. Très peu d’études dans cette base de données ont fait appel à des techniques d’échantillonnage aléatoires permettant de révéler la gamme complète des expositions de l’ensemble de la population. En conséquence, nous ne disposons pas de mesures quantitatives d’exposition de la population aux principaux contaminants. Dans le meilleur des cas, ces études ont utilisé des bases d’échantillonnage de populations jugées a priori à risques. Très souvent, ces bases d’échantillonnage étaient de l’échantillonnage de commodité. Les analyses séquentielles de contaminants dans des populations particulières ou des cohortes ne sont pas courantes mais elles sont très utiles pour l’interprétation de baisses de concentrations de contaminants après interventions. Le processus d’obtention, de stockage, de transport et d’analyse d’échantillons biologiques est complexe. De telles études requièrent de la vigilance d’ordre éthique et l’interprétation des résultats par les participants n’est pas toujours la meilleure démarche. Ces éléments semblent constituer des défis majeurs à la conduite de telles études. 

Revue systématique des études de biosurveillance des contaminants environnementaux au Canada

Date de publicationjanv. 19, 2008
AuteurSmith L, Do M
Maison d'édition N/A
Date d'affichagedéc 09, 2010