Vous êtes ici

Détection du radon dans les logements

Sujets: Air, Contaminants et dangers, Air intérieur, Radiation Emplacement: Général, Canada

Le radon est un carcinogène connu : on estime qu’il cause jusqu’à 10 p. 100 des cancers du poumon au Canada1,2,3. Ce gaz radioactif, produit par la désintégration de l’uranium, émane naturellement du sol et de la roche. Il traverse le sol et pénètre dans les bâtiments. Si on ne l’évacue pas, le niveau d’exposition peut être beaucoup plus élevé à l’intérieur que dehors. Heureusement, on peut facilement détecter les niveaux élevés de radon, ce qui permet d’appliquer des mesures de réduction. La norme de Santé Canada fixant le niveau de radon acceptable dans une pièce de séjour normale est récemment passée de 800 Bq/m3 à 200 Bq/m3.

Pour évaluer le risque relatif d’exposition au radon que courent les résidents des collectivités du pays, Santé Canada a produit une carte préliminaire des émissions de radon au Canada. Il s’agit d’une carte spatiale qui se fonde sur les statistiques concernant les niveaux de radon à l’intérieur déterminés partout au Canada et qui utilise la région sanitaire comme unité géographique de base.

Détection du radon dans les logements

Date de publicationmai 20, 2009
AuteurN/A
Maison d'édition CCNSE
Date d'affichagemai 23, 2009