Vous êtes ici

Recherche sur le radon chez les Inuits et les Métis canadiens

Sujets: Santé environnementale et autochtones, Environnement bâti, Radiation, Radon.

Le radon, un gaz radioactif inodore et incolore, est un cancérogène connu et la principale cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs. Il pose un risque pour la santé dans les environnements intérieurs, particulièrement dans les pièces du rez-de-chaussée et du sous-sol où le gaz peut pénétrer par des fissures dans les fondations. Santé Canada a mesuré les concentrations de radon dans des logements et des lieux de travail, et a trouvé des concentrations élevées dans la plupart des régions du pays.

Les présentations qui suivent portent plus précisément sur la détection du radon dans les collectivités des Premières Nations. La première décrit en détail des initiatives passées de détection du radon dans les collectivités des Premières Nations, inuites et métisses du Canada. Quant à la seconde, elle donne un aperçu d’un projet collaboratif récent, mené conjointement avec la First Nations Health Authority, dans le cadre duquel des tests de détection du radon ont été effectués dans des collectivités de l’intérieur des terres en Colombie-Britannique. 
 

Date de l'événementoct 01, 2017
Type d'emplacementEn personne
Date d'affichagesept. 12, 2018