Vous êtes ici

Prix du travail étudiant 2014 du CCNSE - M Hempel

L’utilisation des médias sociaux dans la recherche et la communication en santé environnementale : analyse des données probantes

M Hempel
l'Université de Guelph : maîtrise en santé publique

L’engouement croissant pour les médias sociaux apporte de nouvelles sources de données scientifiques et de nouvelles manières d’accroître la communication avec les citoyens ainsi que leur participation dans le domaine de la santé environnementale. Les médias sociaux se définissent comme « un groupe d’applications Internet utilisables à partir de postes fixes ou mobiles […] qui permettent de créer et d’échanger des données et contenus générés par les utilisateurs ». Les catégories d’applications de médias sociaux les plus courantes sont les forums informatiques (de différents types), les sites de réseautage social (comme Facebook), les blogues, les microblogues (comme Twitter) et les sites de partage de contenus (comme YouTube). Un rapport de Statistique Canada sur l’utilisation d’Internet établi en 2012 a constaté que 83 % des Canadiens de 16 ans ou plus utilisaient Internet. Parmi les Canadiens utilisant Internet, 67 % visitaient des sites de réseautage social, ce qui représentait une hausse de 9 % par rapport à 2010. Une étude récente de l’Observateur des technologies médias (OTM) a constaté que près du tiers des utilisateurs d’Internet utilisaient activement le site de réseautage social Facebook et que près d’un cinquième étaient inscrits sur la plateforme de microblogage Twitter. Les médias sociaux sont devenus un outil de communication tellement essentiel dans la culture populaire que les entreprises, les chercheurs et les experts d’un large éventail de disciplines étudient les moyens d’en tirer parti à des fins de communication, de marketing, de relations publiques et de recherche. Ce compte rendu constitue une analyse documentaire sur les utilisations potentielles et l’efficacité des médias sociaux dans le domaine de la santé environnementale.