Vous êtes ici

Prix étudiant Ron de Burger 2017 - K Diplock

Application de théories de changement comportemental dans la sensibilisation à la salubrité alimentaire chez les jeunes : examen de la portée

K Diplock
Université de Waterloo – Doctorat à l’École de santé publique et des systèmes de santé

  • Les jeunes constituent une bonne cible pour la sensibilisation à la salubrité alimentaire, car ils ont peu de connaissances sur le sujet, manquent d’expérience dans la manipulation des aliments et ont plus tendance à prendre des risques.
  • Des facteurs psychosociaux, à savoir le contrôle comportemental perçu, l’intention et la connaissance de ses propres capacités, ont été définis comme des concepts clés à considérer dans l’élaboration de contenu de sensibilisation à la salubrité alimentaire destinée aux jeunes et dans la façon de le rendre.
  • Parmi les obstacles à l’adoption de comportements de manipulation des aliments sécuritaires chez les jeunes, notons la susceptibilité perçue (invincibilité), la gravité perçue, le temps, l’inclination et la pression de conformité (normes sociales).
  • La sensibilisation à la salubrité alimentaire devrait cibler des groupes d’âge ou des stades de développement auxquels les gens n’ont encore pris leurs habitudes, ce qui maximiserait la probabilité qu’elle réussisse à faire adopter les comportements recommandés.
  • Les prochaines études sur la salubrité alimentaire devraient fonder leur modèle d’intervention et leurs questionnaires sur des théories de changement comportemental, et également suivre un modèle comparatif à répartition aléatoire afin d’évaluer les interventions à l’aide de données observationnelles pré- et post-test ainsi que de données à plus long terme.
  • L’amélioration du savoir et du savoir-faire touchant la manipulation des aliments devrait faire augmenter le contrôle comportemental perçu, améliorer la connaissance de ses propres capacités et renforcer l’intention de manipuler les aliments de façon sécuritaire chez les jeunes.