Vous êtes ici

Formation pratique sur la salubrité des aliments pour Folklorama, un évènement de service d’alimentation temporaire

Expliquez en quelques phrases ce que vous avez fait (qui, quoi, quand, où, pourquoi et comment).

Création d’un programme de formation pratique à la salubrité alimentaire pour le volet restauration du festival Folklorama, une manifestation multiculturelle annuelle.

La formation sur la salubrité alimentaire est une partie intégrante du système de santé publique destinée à réduire l'incidence des intoxications alimentaires. La méthode employée pour dispenser cette formation est particulièrement originale. La plupart des formations sur la salubrité alimentaire sont dispensées en salle de cours et consistent à apporter des informations aux participants, mais sans aucune activité pratique de renforcement des acquis. La documentation disponible indique qu’il s’agit là d’une méthode de formation inadéquate. La formation pratique est organisée en 8 ateliers de 15 minutes chacun consacrés aux principaux aspects de la salubrité alimentaire dans les services de restauration des manifestations temporaires telles que le festival Folklorama. Les participants sont répartis en groupes de 5 ou 6 et ces groupes passent à tour de rôle d’un atelier à l’autre. La formation dispensée à chacun de ces ateliers de 15 minutes est pratique et interactive. Chaque pavillon reçoit une pochette de documents d’information sur la salubrité alimentaire pour que les participants aient seulement à les consulter sans rien avoir à mémoriser. La pochette contient également des affiches sur la salubrité alimentaire, des étiquettes de désinfectant plastifiées et des bandelettes de test de désinfection. Les informations sur la salubrité alimentaire ont également été traduites en 15 langues pour aider les bénévoles servant les aliments dans les pavillons. La diversité culturelle de l’équipe de formateurs permet de dispenser la formation en anglais, espagnol, français, italien ou ukrainien. Les formateurs sont des inspecteurs de la santé publique du Manitoba et des analystes en salubrité alimentaire du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Initiatives rurales du Manitoba (MAFRI). Les participants reçoivent également un carnet de salubrité alimentaire destiné exclusivement à relever les données. Ils doivent veiller à y enregistrer toutes les températures au cours de la conservation, de la préparation et de la mise en attente des aliments. À la fin de la manifestation, ce carnet de salubrité alimentaire est remis aux formateurs pour examen.

Pourquoi ce programme ou cette stratégie étaient-ils importants? Ou bien, quel a été le changement le plus important résultant de ce projet ou de cette stratégie?

L’approche pratique et interactive de la formation à la salubrité alimentaire est très utile pour dépasser les problèmes de langue et aider les apprenants adultes à assimiler les bonnes pratiques de salubrité alimentaire. La documentation disponible indique qu’on apprend mieux en participant activement aux tâches enseignées. Cette formation est le résultat de ma recherche, qui évaluait une formation pratique dispensée à 5 pavillons; elle a maintenant été étendue à 43 pavillons.

Auriez-vous modifié quelque chose?

Je ne changerais rien pour l’instant.

Personne-ressource :
Robert Mancini
Health Protection Food Safety Specialist, Manitoba Health
Téléphone : 204-945-0911
Courriel : robert.mancini(at)gov.mb.ca