Vous êtes ici

Équité 101 – Ce que peuvent faire les organismes de santé publique environnementale pour favoriser l’équité en santé

Équité 101 – Ce que peuvent faire les organismes de santé publique environnementale pour favoriser l’équité en santé

Karen Rideout

Voici le deuxième billet d’une série de trois portant sur les vidéos Équité 101 (en anglais seulement) du Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique. Chacune présente un aspect différent des liens qui unissent l’équité en santé à la pratique en santé publique environnementale. Comme nous l’avons expliqué dans le premier billet, les trois premières vidéos examinent des concepts clés et décrit comment l’équité en santé s’inscrit dans le domaine de la santé publique environnementale.

La quatrième vidéo sert de guide aux gestionnaires et aux décideurs qui ne savent pas trop ce que peut faire leur organisme pour favoriser l’équité en santé. Intitulée Comment favoriser l’équité en santé par la protection de la santé, elle montre :

  • comment les autorités sanitaires, services de santé publique et bureaux de santé peuvent commencer à intégrer l’équité en santé dans leurs programmes et politiques;
  • ce que les cadres peuvent faire pour soutenir les professionnels de la santé publique environnementale (p. ex., agents de santé environnementale et inspecteur de la santé publique).

Surmonter les obstacles

L’équité en santé, qui désigne une situation où toutes les personnes ont les mêmes possibilités d’atteindre un état de santé optimal sans être défavorisées en raison de leurs conditions sociales, économiques et environnementales et culturelles (voir le glossaire du CCNDS pour en savoir plus), est un enjeu de taille qu’il n’est pas toujours évident de lier directement à la pratique en santé environnementale. Cela dit, la compréhension des iniquités et la capacité d’y réagir sont importantes dans tous les domaines de la santé. Il est utile de se rappeler que les environnements ont des composantes physiques et sociales ainsi qu’un cadre bâti, trois éléments qui ont une incidence sur la santé des gens.

  • Les organismes de santé publique environnementale ont le mandat de veiller à la santé du public et de la protéger. Même si notre travail ne porte pas explicitement sur des enjeux sociaux, il est important de tenir compte des facteurs sous-jacents qui ont une incidence sur la santé publique en général, et plus directement sur la santé environnementale.
  • Les organismes de santé publique environnementale veillent au respect des lois en appliquant les mêmes règlements pour tout le monde. Le fait d’adopter une approche axée sur l’équité en santé ne veut pas dire qu’on assouplit les règles. Une telle approche peut être compatible avec leur application et y être complémentaire.
  • L’équité en santé est un enjeu de trop grande envergure pour un seul organisme. Les facteurs d’iniquité dont la portée est plus large sont complexes et leur entière responsabilité ne saurait incomber à un seul organisme ou à un seul secteur. Tout le monde a un rôle à jouer; nous devons travailler ensemble.
  • Les professionnels de la santé publique environnementale sont formés pour remédier à des problèmes techniques. Mais ils viennent aussi de toutes sortes d’horizons et ont accès à de plus en plus d’occasions de perfectionnement professionnel.
  • Le temps et les budgets sont déjà exploités au maximum. Les problèmes actuels ou récurrents qui coûtent cher en ressources pourraient peut-être être réglés plus efficacement par l’intégration de nouvelles approches et connaissances.

Développer des capacités organisationnelles favorisant l’équité en santé publique environnementale

La vidéo présente cinq stratégies que peuvent adopter les organismes pour agir en matière d’équité en santé.

  1. Énoncez une vision de l’équité en santé pour votre organisme. Cela vous donnera une idée de ce que vous pouvez faire dès maintenant et de ce qu’il vous faudra pour concrétiser cette vision.
  2. Cherchez des leviers. En santé publique, l’équité a déjà sa place dans bon nombre de cadres et d’énoncés de politique sur la diversité, la sécurisation culturelle, l’équité et l’inclusion, et pourrait être intégrée à l’offre de services et aux directives.
  3. Acceptez la complexité. Il n’est pas toujours simple de s’attaquer à des enjeux de grande envergure comme l’équité en santé. C’est pourquoi il est important de s’en remettre au processus, de savoir composer avec une part d’incertitude et de trouver des manières concrètes de soutenir les efforts du personnel.
  4. Allez chercher des ressources et du soutien. Offrez régulièrement de la formation au personnel dans le cadre de séances de perfectionnement professionnel et de rencontres. Avec le temps, recherchez de nouvelles sources de financement et demandez-vous quelles autres formes pourraient prendre les programmes et leur mise en œuvre.
  5. Faites la promotion des enjeux. Comme l’équité en santé reste un enjeu relativement nouveau dans la pratique, vous pouvez paver la voie en soulevant la question, en lançant des collaborations et en soulignant les efforts du personnel.

Vous êtes dirigeant en santé publique environnementale et vous souhaitez présenter des concepts liés à l’équité en santé à votre personnel ou renforcer la capacité de votre organisme en la matière? Le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique vous propose sa nouvelle Trousse d’outils pour ateliers sur l’équité en santé, qui comprend des ressources clé en main et personnalisables pour l’organisation de séances de perfectionnement professionnel ou de planification.

Dans le prochain billet, vous découvrirez des stratégies que les agents de santé environnementale, les inspecteurs de la santé publique et d’autres professionnels peuvent adopter par eux-mêmes pour favoriser l’équité en santé au quotidien.

Pour en savoir plus

Visionnez les cinq vidéos pour obtenir un crédit d’une heure dans le cadre du programme de développement professionnel continu de l’ICISP. Connectez-vous au centre de service aux membres de l’ICISP pour la demander.

Profil de l’auteure

Karen Rideout est une spécialiste des systèmes alimentaires et de la santé environnementale. Ses travaux portent principalement sur l’influence de l’environnement, de la culture et de la société sur la santé. Avec son bagage en recherche et en analyse des politiques, elle crée des outils pratiques s’appuyant sur des données probantes et favorise la créativité et la collaboration. À la tête de Karen Rideout Consulting, elle facilite le travail intersectoriel entre divers professionnels dans le but d’assainir l’environnement bâti, les politiques publiques et les systèmes alimentaires.